Scandale magnifique

En ce moment les ciels sont comme des joues mordues.

Des chevaux s'y écartent.

Des mains y perdent leur poignet.

Des casquettes s'y trouent à la chaussure.

Et de vastes contre-espions y peinent à la manœuvre.

Des ruses d'opéra pleuvent aussi.

Des fragments de guichet .

Des pissats.

Des kafka.

Des inspections Potemkine.

De la Venise retrouvée et en solde.

Des pains de riz tièdes à la soupe des dimanches soirs.

Et des rires de pinces, de sabres, d'oiseaux qui se font demis dans la mêlée.

Une poudre à visage.

Du papier vocal.

Du daim.

Des dentiers à trous où logent les tiges des fleurs.

C'est bel et bien étrange, glorieux et un peu trop fastueux tout ça. .

Plus de sens, plus de profondeur, plus d'appui.

C'est du scandale magnifique.

L'oeil fait l'alambique.