Missionnée des lumières

18/02/2017

Il n'y a pas de  matin.

Juste un mur de naissances.

La tentation par l'indéfini, dans la gomme de l'air.

Ça la traverse

 

ça vient d'avant et de loin, cette remise au point.

 

Et comme ça urge.

Et comme c'est simple la vie qui tue la mort.

 

Il est là dans l'invisible des frontières, dans la part photon.

 

Tu retrouves ton Shah, Sarah.

 

C'est la couleur.

 

 

 

 

 

 

 

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

21/5/2020

21/5/2020

26/2/2020

1/1/2020

30/10/2019

Please reload