Wabi sabi

21/05/2020

La beauté poignante des choses éphémères.

 

C'est notre jardin qui le dit.

 

Plus d'échelles. Plus de secondes. Plus de peurs.

 

La rencontre a encore.

 

Plus de frontières.

 

Que les constats passagers de la condition.

 

Je ne suis que d'être.

 

Pour toi-vous-moi-nous.

 

A la lumière.

 

 

 

 

 

  .

 

 

 

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

21/5/2020

21/5/2020

26/2/2020

1/1/2020

30/10/2019

Please reload