Géométrie thoracique

04/10/2018

 

On peut faire circuler la cage ouverte.

On peut tout aussi bien la suspendre dans le foyer.

On peut encore l'oublier dans les recoins séparatistes, les unissons, les retraites, les instances du repas sans limite.

On peut la mettre au soleil.

On peut lui donner l'air de la mer.

On peut la poser au coin du feu et des balcons

On peut la promener dans le sommeil drapé des chambres légères.

On peut la photographier pour faire écran.

On peut la rire.

 

Notre géométrie.

 

La thoracique.

 

Tu sais - je l'ai bien.

 

Son point de langage, de corps, d'espace, de temps.

Son premier et son infini.

Sa ligne.

 

 

C'est dans le souffle qui.

Dans l'insu.

Dans la responsabilité.

Dans la démarche et l'entrave.

Dans la traversée au jeu des mémoires.

Dans le vide permis.

 

On pourrait dire par réduction : famille, génération, descendance.

 

En fait c'est un chant ou peut-être bien une blague de Toto.

 

 

 

 

 

 

 

 

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

21/5/2020

21/5/2020

26/2/2020

1/1/2020

30/10/2019

Please reload