Petite dingue

17/09/2017

 

La chienne fait l'illustre.

La chienne fait l'informe.

La chienne reprend sa source.

 

Une.

Une poésie de brute.

 

Désossement.

Déchiquetage.

Dissolution dans la jouissance du devenir petite dingue.

 

Quel est le lieu de la terre, de la peau?

Quel est le poil de l'herbe?

Quelle est  la caresse de la frappe?

Quel est l'accueil par la charge?

Quel est le nombre au lien?

 

La terre est bien bonne d'être éponge.

La chienne est bien molle de beauté électrique.

L'esprit est en tout.

Celui qui fait et qui défait.

 

Et je suis à son mystère de brindilles à la fois sèches et collantes.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

21/5/2020

21/5/2020

26/2/2020

1/1/2020

30/10/2019

Please reload