Siamoises

Au soleil ou ailleurs.

La place.

Mes filles.

Chacune depuis la même douane - et depuis.

S'élargir du miroir.

De la file.

De la femme au destin.

Sous l'amour la part acharnée . Sous l'agressivité le tendre. Sous L'humour la distance, la juste distance à ficher.

Longtemps âpre. Longtemps l'émotion mauvaise. Longtemps la fatigue de l'autre. Longtemps la crainte de la chance.

Et puis la paix de profil qui survient.

A présent elles concordent sur les tapis.

Les herbes, les cieux d'été d'avance, les mots courants et moi - Nous témoignons de leur fixe, , de leur nouvelle course, de leur cap au coeur.

Elles ont changé.

En bien.

En beau.

En véracité.

Elle savent qu'elles ne sont plus tout en l'étant.

Bientôt Il sera temps.

Elles partiront.

Elles seront vastes.

Elles deviendront à jamais cette communauté des premières années.